Naturopathie

Conseillère en naturopathie : phytothérapie (les plantes), aromathérapie (les huiles essentielles), lithothérapie (pouvoir des minéraux), hygiène de vie, bien être.

La naturopathie n’est pas seulement un moyen de se soigner ; elle constitue également une philosophie de vie en tant que telle, avec pour ligne de conduite la prévention et l’autoguérison. Le praticien en naturopathie – le naturopathe – n’est donc pas à proprement parler un soignant, mais un guide amenant le client à développer les défenses naturelles de son corps.

Pour illustrer ce propos et bien faire comprendre le concept de médecine douce, le père de la naturopathie en France, Pierre-Valentin Marchesseau, propose l’image suivante. Lorsque quelqu’un se noie, vous lui lancez une bouée dans l’urgence ; cet outil de sauvetage symbolise la médecine traditionnelle intervenant dans une situation critique. Ensuite, une fois sur la terre ferme, si vous apprenez à nager à cette personne, elle pourra faire en sorte elle-même que cela ne se reproduise pas ; cet apprentissage, c’est la naturopathie. Bien entendu, si notre téméraire nageur avait été initié plus tôt, le sauvetage par l’urgence n’aurait pas eu lieu d’être. Le corps, enclenchant seul le mécanisme de détresse, aurait ainsi nagé pour rejoindre le bord.

La naturopathie n’a pas pour vocation de se substituer à la médecine, loin de là. Elle tend néanmoins à prouver que, par l’adoption de gestes simples au quotidien, et en utilisant pleinement les ressources du corps, on peut ne faire appel à la médecine traditionnelle ou à l’automédication qu’en cas de réelle nécessité.

A la fin de mes soins, je vous conseille en phytothérapie, aromathérapie, lithothérapie, activités physiques, fleurs de Bach, en ciblant vos besoins.

Pratager :
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont clos.